Les Têtes Brûlées (Team sur PS4 warthunder)
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jean Mermoz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le_fou_volant

avatar

Messages : 2409
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 30
Localisation : Vienne (isere)

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Ven 28 Aoû - 22:31

Oui professeur crazy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clientleader

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 16
Localisation : Seine-Saint-Denis

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Sam 29 Aoû - 1:03

Me voici pour les deux derniers chapitres de mon exposé sur Mermoz !

Dernière traversé de Mermoz

Mermoz entame sa dernière traversée.



Peut-être est-il heureux d'aller fêter son anniversaire en Amérique du Sud. Il doit cependant voler sur l'hydravion, la Croix du Sud (Laté 300), qui lui inspire peu de confiance.



La météo s'annonce excellente sur l'Atlantique sud. Mais plusieurs incidents émaillent le départ. Depuis plusieurs mois, Mermoz, comme tout personnage public, reçoit des menaces anonymes. Sa mère aussi, et elle s'inquiète. Le 7 décembre, le départ de l'hydravion est d'abord retardé de 30 minutes. Une heures de vol plus tard, l'hydravion est obligé de faire demi-tour du fait d'un problème d'hélice. Mermoz demande alors l'appareil de réserve, mais celui-ci n'est pas prêt. Les mécaniciens font donc une réparation rapide. La Croix du Sud repart à 6 h 53. A 10 h 20, un appel radio de l'hydravion indique "tout va bien". A 10 h 47, Dakar reçoit "Avons coupé moteur arrière droit." Et puis, plus rien. En France et dans le monde, l'émotion est grande. Personne ne peut croire à la disparition du héros. Ni à celle de ses compagnons: Alexandre Pichodou, copilote, Jean Lavidalie, mécanicien, Henri Ezan, navigateur, et Edgar Cruveilher, radio-télégraphiste. Un moment, une fausse bonne nouvelle, un câble indiquant "ils sont vivants" fait espérer l'impossible. Dans les salles de spectacle, les représentations sont interrompues pour annoncer au public qui applaudit et qui s'embrasse: "Mermoz est retrouvé." Pourtant, les recherches n'aboutissent à rien. Pendant des heures, des jours, les rumeurs les plus fantaisistes courent, jusqu'à se rendre à l'évidence: la Croix du Sud a disparu corps et âmes. Aucune trace n'en a jamais été retrouvée. Le "Grand" s'est à jamais perdu. Dans les mémoires, reste à jamais le mythe de celui qui, comme l'écrivit si bien Saint-Exupéry, avait "défriché les sables, la montagne, la nuit et la mer".



Recherche désespérément la Croix du Sud

La Croix du Sud sombra le 7 décembre 1936, peu après 10 h 53, quelque part au milieu de l'océan Atlantique par environ 11° de latitude nord et 23° de longitude ouest. Aucune trace n'en a jamais été retrouvée. L'hydravion avait décollé quatre heures plus tôt, à 6 h 53 exactement après un premier retour  et une avarie réparée. Dakar venait de recevoir à 10 h 47 le trop fameux message "avons coupé moteur arrière droit."

Du 7 au 14 décembre, six navires et trois avions sillonnèrent l'Océan désespérément. Selon une note des archives de l'armée qui fait le point sur les recherches, le lieu de l’amerrissage probable était connu avec une grande précision, car l'hydravion était guidé depuis son décollage par les relevés goniométriques de Dakar, de Porto Praïa et de l'aviso Air France 1 sur lequel il avait mis le cap et à proximité duquel il se trouvait au moment où il émit son dernier message.

L'aviso Air France 1:



Les navires qui se trouvaient au voisinage de cette zone furent alertés et se rendirent immédiatement sur les lieux: le Formose, le Citron, le Jean-Louis Dreyfus et l'Air France 1. Le D'Entrecasteaux appareilla immédiatement de Dakar, rejoint le 9 décembre par l'Air France 3. Dans la nuit du 7 au 8 décembre, l'avion Ville de Santiago, qui transportait le courrier en provenance de Natal, traversa la zone d'amerrissage et demanda par radio que la Croix du Sud lance des fusées de 10 minutes en 10 minutes et tiennes tous les feux allumés... Le 8, un hydravion Dornier-Wal de la Lufthansa se joignit aux recherches.



Jusqu'au 14 décembre, de jour comme de nuit, les équipages se relayèrent pour tenter d'apercevoir un morceau d'épave. Tous les navires de passage étaient invités par radio à se joindre aux efforts. On chercha Mermoz et ses compagnons jusqu'au rocher Saint-Paul où une fausse rumeur les signalait vivants et dérivants... Pourtant, et malgré les recherches minutieuses, et jusqu'à aujourd'hui, pas une trace de la Croix du Sud ne fut retrouvée. Et sans preuves tangibles, pas d'explications convaincantes. Empreinte de tant de symbole, et difficilement supportable dans le climat de l'époque, la disparition de Mermoz ne pouvait que conduire à échafauder de multiples hypothèses. De l'accident à l'attentat, voire au complot, toutes les pistes furent évoquées. Une chose est sûr, c'est Henri Guillaumet qui le raconte à Joseph Kessel, ce jour là "le temps était si beau, la mer si belle".

Henri Guillaumet:



Dernière photographie de Memoz:



Voilà, c'est la fin de cette exposé ! C'était un plaisir de vous partager l'incroyable histoire de cette homme Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le_fou_volant

avatar

Messages : 2409
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 30
Localisation : Vienne (isere)

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Sam 29 Aoû - 1:19

Une fin aussi triste Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad on serat jamais vraiment ce qu'il sait passer dntknw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clientleader

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 16
Localisation : Seine-Saint-Denis

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Sam 29 Aoû - 17:59

Ouais et c'est bien dommage, j'aurais largement préférait que c'est l'avion de Mermoz qui soit retrouver que l'avion de Saint-Exupéry. D'ailleurs l'avion de Saint-Exupéry est au musée du Bourget, comme j'habite à côté j'hésiterais pas à aller faire un tour et photographier si c'est pas interdit bien sûr good Son avion doit être dans les fonds marins et sa retrouver va être très compliqué yesyes Mais là ça fait quand même pas mal d'année qu'on là pas retrouver cette épave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le_fou_volant

avatar

Messages : 2409
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 30
Localisation : Vienne (isere)

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Sam 29 Aoû - 18:23

Avec les mini sous marin de recherche en mer profonde d'aujourd'hui on aurait pu le retrouver surtout avec une position connu aussi exacte. C'est dommage ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clientleader

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 16
Localisation : Seine-Saint-Denis

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Sam 29 Aoû - 19:21

C'est vrai que c'est dommage, je crois bien que les recherches pour retrouver le laté 300 ont été arrêté, faudrait des passionnés pour trouver cette épave, comme le P-38 de Saint-Exupéry yesyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le_fou_volant

avatar

Messages : 2409
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 30
Localisation : Vienne (isere)

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Sam 29 Aoû - 22:49

Les passionnés c'est pas ce qui manque ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clientleader

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 16
Localisation : Seine-Saint-Denis

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Dim 30 Aoû - 0:52

Oui mais il faut des passionnés motivé parce qu'aller à une telle profondeur pour trouver un avion c'est pas facile Smile En tout cas j'espère vraiment que l'avion va être retrouver yesyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysiom
Modérateur
avatar

Messages : 1945
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 55
Localisation : INDRE ET LOIRE

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Dim 30 Aoû - 11:08

Triste fin....difficile de trouver aujourd'hui un avion apres plus de 70'ans...surtout dans l'Atlantique.
Une "aiguille dans une meule de foin"...

Plus les imprécisions de l'époque....cela restera un mystère.

Merci à toi pour ce partage.. good

_________________
"Le moteur est le cœur d'un avion, mais le pilote est son âme"

" Sans Audaces point de gloire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clientleader

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 16
Localisation : Seine-Saint-Denis

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Jeu 3 Sep - 22:26

Pour couronner le tout une petite vidéo dans laquelle on peut apercevoir Mermoz:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le_fou_volant

avatar

Messages : 2409
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 30
Localisation : Vienne (isere)

MessageSujet: Re: Jean Mermoz   Sam 5 Sep - 17:49

tu as pas une vidéo en couleur? on est en 2015 quand meme merde hungry crazy mdr2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Mermoz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Mermoz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» Jean Le Bon
» [Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ
» Jean-michel du 59...
» Les grands 2008 de la Maison Jean-Pierre Moueix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Têtes Brûlées (PS4 warthunder) :: Vella la Cava :: "Nos reportages et exposés"-
Sauter vers: